Marché au puces

Le marché au puces à El Rancho…

une idée de Guy Colmar, hé oui, Marie-Galante, c’est possible !

Cette    idée    pourrait    présenter   certains    avantages :

 

1-Mettre   à la disposition , ( à  un prix  RAISONNABLE ),  et au  profit  du plus grand nombre, des objets   qui   peuvent    rendre service  à tout un chacun ,  au lieu   de les jeter

2-Recupérer  une   recette

3- Creér une   animation, dans  un espace  pouvant  accueullir  bon nombre   d’exposants,  et   des tables    à disposition

4- Echanger des objets et des idées

5- Pas   besoin  de louer    des chapiteaux

6-Pas besoin   de déménager chaque jour ,les   objets  pourront rester sur place en   toute   sécurité

7-   je vous laisse    le soin    de proposer :

–          Les    jours  souhaités

–          Le nombre de jours  d’exposition

–          Les  horaires

–          Le prix journalier de  la location

8-En  fonction     de  vos  diverses   suggestions  une synthèse    sera  faite ,   et  une  proposition     définitive   vous sera   présentée

9- Les  suggestions et inscriptions   se feront     aux   no de   téléphones,  mail  ,ou sms   çidessus

10-  N’hésitez  pas ,soyez    confiants ,ce qui se fait    partout ailleurs, peut   être   réalisé   aussi   à MARIE-GALANTE ;  avec   la solidarité    on peut    soulever des montagnes  ………

 

GRAND –BOURG     le   10 octobre  2017

Cordialement

Guy   COLMAR

Je souhaite inscrire un évènement

Votre évènement sur le web !

Vous organisez une soirée, un concert, une expo… ne manquez pas l’opportunité de toucher encore plus de contacts via le portail Marie-Galante 😉

vous pourrez contrôler votre évènement, gérer vos réservation, et insérer votre page facebook pour plus d’interactivité…

C’est simple comme un clic de souris … Il suffit d’être inscrit sur le Portail…

si ne n’est pas encore le cas… vite inscrivez-vous

Je soumets mon évènement

Votre évènement sur le web !

Vous organisez une soirée, un concert, une expo… ne manquez pas l’opportunité de toucher encore plus de contacts via le portail Marie-Galante 😉

vous pourrez contrôler votre évènement, gérer vos réservation, et insérer votre page facebook pour plus d’interactivité…

C’est simple comme un clic de souris …

Vos détails

Nom de l’évènement

*
Le nom de l’évènement. Exemple : Fête d’anniversaire

Quand

Du à

De à Toute la journée

Cet évènement est récurrent depuis le premier jour et jusqu’au dernier, les horaires s’appliquent chaque jour.

Emplacement :

Emplacement non trouvé


Détails

Les autres noms de Marie-Galante

un nom pas très mérité

L’île Marie-Galante est parfois appelée la Grande Galette, qui évoque sa forme circulaire de 15 kilomètres de diamètre et surtout le fait que vu de loin, on la croirait plate. Honni soit qui le pense vraiment, les randonneurs et cyclistes le savent bien, nos mornes sont redoutable.

Marie-Galante atemporelle

On la nomme aussi ‘l’authentique’, peut`être parce qu’elle donne l’impression que le temps s’y est arrêté ou du moins qu’il est ralenti. Marie-galante aime sa quiétude et préserve ses traditions, son architecture, sa cuisine et même son créole sont différents

Romantique

L’île aux cent moulins renvoie à son histoire, l’île s’est interessée dès le 17ème siècle à la culture de la canne à sucre. Des moulins (dont le premier à St Louis) ont été construits en nombre, pour atteindre une centaine au début du 19ème siècle.

Puis, les moulins à vent supplantèrent les moulins actionnés par les bœufs et furent eux-mêmes remplacés par les moulins à vapeur. Modernisme aidant, ceux ci furent remplacés par les usines sucrières

Mais qu’importe car les moulins font toujours partie de notre paysage, certains rénovés se visitent, celui de Murat est classé au patrimoine.

Marie-Galante, quel choix pour demain

J’ai relu récemment le très bon livre du Docteur CAUDRY qui a beaucoup aimé notre île et qui a eu une analyse assez fine. Voici la table des matière de son ouvrage ‘à la croisée des chemins’ chez IBIS

 

Introduction

Pourquoi un livre ?
Pourquoi Marie-Galante ?
Une question de regard
Une question de méthode

Première partie : Trois scénarios pour 2020-2030

Un peu d’histoire

Scénario n° 1 : la pente douce du déclin
Le déclin démographique est lent
Les difficultés économiques sont encore plus marquées qu’en Guadeloupe
Cependant, l’image d’une Marie-Galante en déclin doit être nuancée
Les difficultés économiques ne peuvent expliquer à elles seules le déclin…
La dégradation de certaines institutions et de services structurants
Où pourraient mener des cercles vicieux si bien installés ?

Scénario n° 2 : vendre son âme
Cette île, comme une vaste maison de retraite
La montée de l’insécurité
Un repli communautaire
Un jour ou l’autre, tout cela devient insupportable

Scénario n° 3 : une renaissance harmonieuse

Deuxième partie : Les éléments d’une réussite

I. Nature, culture et respect comme axes de développement
Un accueil, un climat
Des trésors naturels
Une histoire en ruine, une mémoire en friche
Lieux en triste état
L’écomusée de Marie-Galante ou l’insoutenable lenteur d’une restauration
Un patrimoine architectural dévoré par les termites et le béton
Histoire, patrimoine, quel intérêt économique ?
Est-il acceptable que les enfants d’ici soient dépossédés de leur histoire ?
Un vie intellectuelle et artistique commence à s’épanouir
Nécessité d’un plan d’action environnemental et culturel
Sur ces bases, les axes d’un développement économique

II. Un tourisme propre à Marie-Galante 
Etat des lieux
Comment développer un tourisme propre à Marie-Galante ?
Elargir l’offre en évitant les pièges du tourisme de masse et du tourisme « people »
Quel tourisme, quels tourismes développer à Marie-Galante ?
Une exigence de qualité
Une meilleure visibilité
Pourquoi un tourisme durable doit-il s’imposer à Marie-Galante ?
L’approche du pic de production pétrolière et ses conséquences
Des transferts d’activité, des mécanismes de compensation
Le passage du tourisme à la résidence
Définition
Poids démographique
Poids économique
Ecueils et limites

III. La mer : un handicap ou un atout ?
La voile de plaisance, une manne ignorée
Le projet d’un Quartier de la Plaisance à Grand-Bourg
La pêche, une activité qui doit sortir de la crise
Diagnostic
Au total, l’équation apparaît simple
Les remèdes
La plupart des mesures qui nous semblent souhaitables pourraient être financées, à hauteur de 50 à 100 % par le Fonds Européen pour la Pêche (FEP)
Une aquaculture est-elle possible à Marie-Galante ?

IV. Les activités agricoles : d’un déclin absurde à une prospérité 
Vue générale d’une terre agricole
Etat des lieux
Perspectives et projets
La canne suspendue aux subventions
Etat des lieux
Perspectives et projets : une activité cannière performante et diversifiée
L’élevage
Etat des lieux
Perspectives et projets
Aides et initiatives dont nos éleveurs pourraient tirer meilleur parti
Cultures maraîchères et vivrières
Etat des lieux
Perspectives et projets
Le retour de cultures bio est-il envisageable ?

V. L’agrotransformation : une des clefs de l’avenir économique
Le sucre de Marie-Galante
Un peu d’histoire
Etat des lieux
Ocm sucre et évolution du marché mondial
Perspectives
Le rhum de Marie-Galante
Etat des lieux
Perspectives et projets
La viande de Marie-Galante
Etat des lieux
Perspectives et projets
Autres productions
Conclusion générale : agriculture et activités agroalimentaires

VI. Productions artisanales, petites et moyennes entreprises
Etat des lieux
Perspectives et projets
D’autres formes d’industrie, d’artisanat peuvent-elles jouer un rôle ?
Quelle place pour l’économie numérique ?

VII. Vers moins de dépendance énergétique
Un potentiel mais aussi des contraintes
Fourniture électrique de Marie-Galante
Explosion de la consommation ; économies possibles
Une forte croissance de la consommation
Divers scénarios d’avenir
Centrale Bagasse-Charbon ou Bagasse Biomasse ?
La centrale bagasse-charbon du Moule
Le projet de centrale bagasse-charbon à Grand-Anse
L’expérience cann’elec en Guadeloupe
Le projet cann’elec développement pour Marie-Galante
L’énergie des transports
Etat des lieux
Perspectives et projets

VIII. Synthèse : les opportunités de développement économique 
Un tourisme à multiples facettes
Une agriculture modernisée et rentable, une industrie agroalimentaire
Développement de PME innovantes et d’un « laboratoire d’idées »
Activités économiques autour de l’art et des spectacles

Troisième partie : les conditions d’une réussite

Introduction

I. Les opportunités de développement
Pistes de développement à court terme (horizon 2015-2020)
Pistes de développement à moyen terme (2020-2025)
Quels apports financiers pour concrétiser ces projets ?

II. Les infrastructures encore nécessaires
Une politique de santé à la mesure d’un archipel
Un archipel tropical soumis au risque de catastrophes naturelles majeures
La relation non automatique entre le nombre d’actes effectués et leur qualité
Des schémas mis au point dans certaines régions sont-ils encore valides ?
Difficultés pour recruter des médecins dans les hôpitaux ultra périphériques
Les besoins de la population insulaire de Marie-Galante
Les structures de soins et l’offre touristique
Le lent naufrage de l’hôpital Sainte-Marie
Première impression
La situation actuelle est paradoxale
Plutôt que d’insister sur tous les points négatifs
Un psph à Marie-Galante ?
Quelques remarques sur d’autres services structurants
Les structures d’enseignement
Les transports publics terrestres
Le retour du transport aérien
Les transports maritimes
Un organisme de gestion du foncier agricole
Une plate-forme pour l’investissement

III. Les collectivités locales 
Les communes à Marie-Galante
Communauté de communes et Pays Marie-Galante
Un peu d’histoire
Le budget
Pays et contrats de pays
Les réalisations
Image et rôle attendu de la communauté de communes
Freins et handicaps
Coopération entre nos quatre collectivités locales

IV. Marie-Galante et l’archipel guadeloupéen 
Regards sur les attributions du conseil général, du conseil régional
L’Etat et l’Europe : lointains, contraignants mais généreux
Un état décentralisateur mais encore jacobin
Les Etat généraux de l’outre-mer
Le Projet de Développement des Iles du Sud : une erreur de diagnostic
Cependant, un Etat et une Europe fort généreux
Collectivité d’outre-mer autonome ou smple délégation de compétences ?
Les handicaps du statut actuel
Marie-Galante, nouvelle Communauté d’outre-mer ?
Tout le monde ne souhaite pas la rupture
Marie-Galante serait-elle enfermée dans une impasse ?
L’option du transfert de compétences et des fonds qui y sont attachés

Conclusion

solidarité dominique

encore une fois je relais simplement l’information

collecte de dons pour la dominique

Merci d’avance

Roulette Gaëlle,
Coordinatrice Pédagogique, Association MAG’ASP

0590.97.00.26 (La Kaz Verte) – ou 05.90.84.15.37 (PIJ)

voir mon annonce

AWPCPSHOWAD

Connexion / Inscription

  • 1 Connexion / Inscription
  • 2 Choisir une rubrique
  • 3 Saisir les Détails de l’Annonce
  • 4 Envoyer des fichiers
  • 5 Aperçu de l’Annonce
  • 6 Terminer

La publication d’annonces est réservée aux membres du site. Veuillez vous connecter ou cliquez sur le lien pour vous enregistrer.

collecte des déchets

=== Je relais l’information, même si on ne parle pas de Marie-Galante…===CP-CARL- Collecte des dechets_APRES MARIA
Compte-tenu des difficultés rencontrées avec l’ouragan Maria, la Communauté d’Agglomération de la Riviera du Levant informe la population de son territoire des dispositions relatives à la collecte des ordures ménagères et déchets verts:
**L’organisation d’un planning de collecte des ordures ménagères et des déchets verts
**La mise à disposition d’un numéro vert
**Le rappel des horaires des déchetteries


Vous trouverez le CP détaillé ci joint.
Tout est mis en œuvre pour garantir rapidement des quartiers propres et nettoyés après les difficultés rencontrées avec l’ouragan MARIA 

Actualités

Maria à Marie-Galante, le cyclone de classe 5 a laissé des marques visibles. Aucune victime humaine  n’est à déplorer et c’est une grande chance quand on a vécu la violence du cyclone.

Toutefois, beaucoup de dégats, et des histoires vécues, parfois très difficiles. Pour ma part, sans aucune info et black out total depuis 17h le soir, la nuit a semblé longue, très longue… et les vents de plus en plus violents arrachaient tôles et arbres tout autour. ca nous apprend à être humbles.

des témoignages

un habitant de grand-bourg

Nous nous sommes  réfugiées dans la chambre, pièce qui “semblait la plus résistante”. En effet, la maison ne dispose pas d’une dalle en béton sur le toit comme certaines. Malgré cela, seul un volet a été emporté. De la végétation est aussi entrée à l’intérieur, signe de la puissance des vents

A borée

on peut comparer la violence des vents  avec ceux de Dean, ouragan passé près de la Guadeloupe en 2007. “Celui-ci était plus fort.”

 

et maintenant, à vous la parole…